Né à Paris en 1954 et décédé en 2009, Thierry Jonquet est l’un des plus grands auteurs francais de romans noirs des années 90. Etudiant en philosophie dans les années 1970, il multiplie les petits boulots avant de travailler, en 1976, dans un service de gériatrie où il découvre un univers hanté par la mort. Il continue dans un service de psychiatrie puis de réeducation des enfants amputés avant de devenir instituteur. Ces expériences professionelles l’ont confronté directement à la detresse humaine et marqueront sa production littéraire. Ses romans mettent souvent en scène une société malade qui engendre la violence, la haine et le désir de vengeance.

A partir de 1984, avec Mygale, Thierry Jonquet se lance pleinement dans une carrière d’écrivain. Il s’impose immédiatement comme un auteur incontournable et les succès littéraires se multiplient. Mygale est en cours d’adaptation au cinéma par le réalisateur Pedro Almodovar, sous le titre La piel que habito (La peau que j’habite).